Réponse à "Libération" : En France aussi, la police peut tirer à balles réelles

"Libération" titre y a 7 heures : "En Tunisie, la police peut tirer à balles réelles"
Extrait :
"Le ministre tunisien de l’Intérieur a déclaré jeudi que les forces de l’ordre étaient habilitées à faire usage de balles réelles en cas d’attaques contre des «institutions souveraines» telles que les casernes de police."
L’article consultable ici est la reprise d’une dépêche de l’Agence France Presse.

Oui mais voilà, pour les Français mais aussi les Tunisiens qui l’ignorent, en France aussi la police peut tirer à balles réelles et ce depuis le décret publié discrètement dans le Journal Officiel Français le 1er juillet 2011 où François Fillon et Claude Guéant ont apporté un changement de taille à la politique de maintien de l’ordre en France. Le décret annonce l’introduction d’une arme qualifiée de létale : un fusil de guerre tirant des munitions réelles – Fusil à répétition de précision calibre 7.61 x 51 mm baptisé ULTIMAT RATIO (d’après la devise que Louis XIV faisait graver sur ses canons : ULTIMAT RATIO REGUM).


Lien du décret (Journal Officiel Français) : http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20110701&numTexte=17&pageDebut=11269&pageFin=11270

Lien de l’article sur Agoravox : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fillon-autorise-le-tir-a-balle-98955

*** Questionnement : Le décret loi en question n’a pas été couvert par la Presse Française "qui se respecte" et je ne me rappelle pas avoir vu un article à ce propos sur "Libération"

Par Olfa Riahi

Crédit Photo : Sport-cars.fr

About these ads

2 réflexions sur “Réponse à "Libération" : En France aussi, la police peut tirer à balles réelles

  1. Libé est un journal très tendancieux dirigé par des sionistes dont le Directeur a été coopté par BHL et pour lui clouer le bec, il lui faut comme dit le proverbe tunisien lui appliquer cette devise : ma dwa elfom el ebkhar ken swak el mor,",
    je salue la réponse que tu lui as renvoyée : le chameau ne peut voir sa bosse sans tordre son cou !!

  2. Votre synthèse est trop rapide, il suffit d’en relire l’article 3 du décret incriminé:

    Art. 3. − En application du V de l’article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l’article précédent, est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :
    APPELLATION CLASSIFICATION
    Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions
    Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 2

    De plus nous constatons qu’il s’agit de l’actualisation d’une disposition datant de 1995 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s