Jebali Leaks : L’étrange Monjia Ben Aissa !!!

Anonymous Tunisie piratait hier le compte gmail du Secrétaire Général du parti au pouvoir Ennahdha. Plus de 2000 mails ont été rendus publics depuis.

En ce dimanche 8 avril, bon nombre d’internautes tunisiens se sont adonnés au tri des mails du Premier Ministre tunisien. Les découvertes les plus intéressantes font actuellement le buzz sur le réseau social Facebook.

Depuis la découverte des câbles tôt ce matin, je ne fais pas l’exception. En épluchant quelques centaines de mails jusqu’ici, deux mails m’ont interpellée. Ces deux mails sont l’œuvre d’une même expéditrice. Son nom est Monjia Ben Aissa. Ils ont été initialement envoyés à l’adresse nahdha.tunisie@googlemail.com puis transférés au Secrétaire Général du parti islamiste. En objet de l’un des mails transférés, on pouvait lire « Message à prendre en considération ».

Dans son premier mail daté du 5 décembre 2011, Monjia Ben Aissa s’adresse aux partisans de Nahdha et en particulier à Rached Ghanouchi et à Hamadi Jebali :

 » Ne m’ignorez pas. J’ai fait l’impossible pour convaincre tous mes amis et mes proches de se joindre à votre parti car vous étiez le dernier espoir qui me restait en Tunisie et j’étais très heureuse. Et voilà que je me retrouve malheureusement aujourd’hui parmi les sittineurs, abandonnée à la faim et au froid, et vous êtes aux abonnés absents. Sortez, venez négocier au vu et su du peuple afin de rassurer les sittineurs abandonnés au froid et à la faim pour savoir ce qui se passe en coulisse… Pour ma part, je suis une militante et je ne connais que trop bien les méandres de la politique depuis l’enfance mais je ne fais plus confiance aux plus hautes sphères du pouvoir après avoir été arrêtée par Ben ALi une journée entière, arrêtée et battue. Cependant, mon courage et ma ruse m’ont permis de diffuser tracts et prospects de l’étranger et de pousser le peuple tunisien à investir les rues revendiquant l’abolition du système. Je leur ai fourni tout ce dont ils avaient besoin et je jure par le nom de Dieu de me venger ou mourir. Ceci dit, je dispose et de la Commission d’enquête et  du Gouvernement Essebsi et de la presse, etc. Ainsi, je vous implore de prendre une décision au plus vite. Immédiatement (répété 3 fois). Nous sommes fatigués d’attendre. Ce n’est tout de même pas l’affaire de Moyen Orient ! Protégez les sittinneurs, je vous en prie, et préservez leur dignité car des éléments hostiles nous ont lancés des pierres.

Je vous demande à nouveau de me contacter directement ou par mail ou encore par téléphone au 91 516898.

Salutations. Merci »

Le deuxième mail date du 12 décembre 2011. Dans ce second mail, Monjia Ben Aissa s’adresse encore une fois à Rached Ghanouchi et Hamadi Jbali. Ses propos sont beaucoup plus étranges mais surtout très graves :

« Messieurs,

Je me suis épuisée afin d' »arracher » le dictateur déchu après avoir enduré le cambriolage de ma maison, le vol de mes bijoux, de mon argent et après mon arrestation au palais qui a duré une journée entière, etc. pour que l’on parvienne grâce à Dieu à cet heureux renouveau et mes dossiers sont actuellement chez la Commission d’enquête et tous les cercles gouvernementaux et aucun parmi vous ne connait tous les mouvements du Président déchu comme je les connais et Dieu Merci, j’ai réussi. Puis j’ai rassemblé des groupes autour de moi pour vous soutenir et vous élire, avec optimisme. Aujourd’hui, après que Leila m’ait administré du poison (que Dieu vous en préserve), je subis des complications sans égales…. Le plus étrange dans l’histoire, c’est que le Ministère de la Santé lorsqu’il comptait à sa tête Mondher Znaidi – qui planifiait pour les opérations suicide de Kasserine et pour la dissimulation des armes etc etc à compter du 12 et 17 jusqu’au 22 – s’est vengé de moi en me refusant les soins à l’étranger et au sein des cliniques de la capitale et ils ont cessé de me fournir les médicaments. Ils ont également refusé de ramener les médicaments  en provenance de la France… » (Je n’ai traduit que la partie la plus importante)

C’est jusqu’ici les deux mails de l’expéditrice que j’ai pu relever des quelques centaines que j’ai parcourus. Je poursuis le tri.

En attendant, je trouve les révélations très graves… Qui est cette femme ? Qu’en est-il de la véracité de ce qu’elle avance ? Si elle a vraiment passé les dossiers à la Commission d’enquête pourquoi nous a-t-on encore rien dit ? Les dates qu’elle avance (12, 17 jusqu’au 22) concernent quel mois de quelle année ? Quelle est la responsabilité de Mondher Znaidi dans ce qui s’est passé ? Beaucoup de questions qui attendent des réponses.

Et j’attends.

Par Olfa Riahi

6 thoughts on “Jebali Leaks : L’étrange Monjia Ben Aissa !!!

  1. Ping : Du 27 février 2012 à aujourd'hui | Pearltrees

  2. Ping : Dans les révoltes arabes et sociales | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s