L’arrachage des photos sur les murs de la Goulette n’est pas l’oeuvre des islamistes

 

Communiqué officiel d’ARTOCRATIE :

ARTOCRATIE EN TUNISIE

 

DEMENTI

 

Sous prétexte que les photos sont interdites

par l’islam, agression des artistes d’Artocratie

 

Tunis le 26 Mars 2011

 

Dans le cadre des installations du projet Artocratie en Tunisie, l’équipe de photographes

composée de Hela Ammar, Sophia Baraket, Wissal Dargueche, Rania Dourai, Hichem

Driss et Aziz Tnani, dément les informations publiées dans l’article de businessnews du 23

mars 2011.

Aucun membre de l’équipe n’a été agressé physiquement ce jour la et encore moins par des

islamistes. Il y a eu une discussion vive, souvent passionnée avec les habitants du quartier,

mais les jeunes du Kram nous ont permis de terminer l’exposition en toute sérénité.

 

Il est à préciser que le premier jour des installations, le 17 mars 2011 à la Goulette, l’un des

photographes en fin de journée, a été pris à partie par une bande du quartier motivée par

deux réfractaires, dans un mouvement de foule. Mais cela reste des débordements isolés,

faisant partie du jeu de l’interaction voulu avec le public.

 

L’équipe de photographes Artocratie en Tunisie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s