« Affaire Sheraton » : Rafik Abdessalem ne nie pas l’authenticité des documents

433px-Rafik_Abdessalem

 

 

Suite à l’affaire Sheraton révélée sur mon blog plus tôt dans la journée (lire Rafik Abdessalem Bouchleka : Fortes présomptions de malversation et d’affaire de mœurs – Urgence d’une enquête officielle), le Ministre des Affaires Etrangères vient de faire une déclaration au journal en ligne Achahed.

 

Dans sa déclaration, le ministre ne nie pas l’authenticité des documents et reconnait avoir logé à l’hôtel Sheraton.

 

 

 

 

Concernant la facture payée en espèces, Rafik Abdessalem contournera la question de l’identité de SN en avançant uniquement qu’aucun membre de sa famille n’a logé à l’hôtel en question sur le compte du ministère des affaires étrangères et qu’il a au contraire payé en liquide et à titre personnel les frais relatifs à la question. Ce qui suggère que SN ne serait autre qu’un membre de la famille du ministre.

 

Ci-après la déclaration en langue arabe :

اتصل الشاهد بوزير الخارجية لاستجلاء حقيقة الامر فأفاد بما يلي

إن ما نشر من وثائق يراد منه تشويه صورة الحكومة التونسية في شخص وزير الخارجيتها ويندرج ضمن حرب الاشاعات المعلنة منذ مدة ضد وزراء الحكومة خاصة في هذه المرحلة الحساسة

و إن إقامتي في النزل المذكور ليست إلا إقامة عادية ضمن مشاغلي كوزير خارجية في نطاق تسيير بعض أشغال و الوزارة ، و لم يحصل أن تمتع أي من أفراد عائلتي بالإقامة بالنزل على حساب الوزارة بل بالعكس قمت بسداد المعاليم على حسابي الخاص

 

هذا و أخصكم علما أنني الساعة لا أ تمتع بسكن خاص تحت نفقة الدولة

 

Ci-après la traduction française de la déclaration :

« Les documents publiés visent à ternir l’image du gouvernement tunisien en la personne de son ministre des affaires étrangères et s’inscrivent dans le cadre de la guerre de rumeurs déclarée depuis un moment contre les ministres du gouvernement et spécialement en cette période délicate.

Mon séjour à l’hôtel en question n’est autre qu’un séjour ordinaire qui s’inscrit dans le cadre de mes activités en tant que ministre des affaires étrangères afin de gérer certaines activités du ministère. Aucun membre de ma famille n’a séjourné à l’hôtel aux frais du ministère, bien au contraire, j’ai payé moi-même les frais sur mon compte personnel.

Je tiens également à vous informer que je ne bénéficie jusqu’à maintenant d’aucun logement aux frais du ministère. »

 

Par Olfa Riahi

About these ads

53 thoughts on “« Affaire Sheraton » : Rafik Abdessalem ne nie pas l’authenticité des documents

  1. Ok, donc le mec loge à nos frais à base de 500 dt par nuit,
    Behi yessir

    concernant la SN, il essaye de la jouer fino en laissant entendre qu’elle est de la famille :-)
    Elle a pas un chez elle, au mourouj la petite ???

    Missalach, le vrai risque ne vient pas de l’opinion publique, c’est bo papa et soumaya qui vont lui régler son compte à cette tong bou sno3

    Bien joué, même si je ne comprends pas à quel jeu joue, Olfa CPR

    • soumaya, elle s’en fout : elle se tape le beau Sami Yussuf à London …
      bo papa c’est « t’as droit à plusieurs femme fiston »
      Olfa : la suite plizzzz, tu nous tiens en haleine par ton scoop (et ton look ;)

    • Les erreurs de Olfa riahi
      L enquête menée par le blogueuse Olfa , trouve une relative légitimité dans son caractère militant ,défenseur de l intérêt général ,mais a mon avis elle est entachées de plusieurs irrégularités juridiques,
      Les données et les preuves fournies par Olfa , sont de l ordre du confidentiel, et même si un enquêteur a des soupçons confirmes sur ne question de cet ordre , il doit aviser le procureur de la république, qui est le seul habilité a demander ces informations les analyser et statuer, ce que Olfa et ses complices a la STB et ailleurs ont fait est un délit, et u e atteinte a la dose confiance qui unit la banque et ses clients, un hôtel et ses clients un ministère souverain , le MI et les citoyens, Olfa n est pas la principale coupable, mais les cadres des banques, des ‘ministères et du Sheraton portent la grande responsabilité . Je veux être clair je ne défend personne en particulier mais je défend aussi l intérêt national, car ce qui s’est passe est un antécédent grave, qui sème le doute sur les fonctionnement des structures des institutions gouvernementale, Olfa n’aura jamais pu obtenir de telles informations avec autant de détail auprès d une banque privée ,pourquoi aucune investigation n’a été faite sur l’utilisation des biens nationaux pour des fins personnelles, par d autres membres du gouvernement de l’état ou de l’ANC , pourquoi aucune mission d’audit analytique n a été ‘menée pour vérifier les dépenses des structures de l’Etat, pourquoi ce grand silence sur la disparition des livres comptables du CPR , alors qu’une micro société doit rendre compte dans les détails de sa comptabilité , Olfa en voulant jouer a l héroïne ( c’est son droit dans ce no man’s land) a declenche une vaste turbulence sans avoir conscience de sa gravité son étendu, et ses conséquences

  2. Franchement c’est une histoire sans tête ni queue:
    — Des factures sans en-tête (du moins les copies en fac-similé). N’importe quel computer peut vous en fournir pqr millier
    — Le client est en Tunisie et l’hotel est à Adis Abeba tout au long de deux mois au moins
    — L’hotel est à Adis Abeba et les factures utilisent le Dinar tunisien,
    — Les factures sont libellées au nom p »ersonnel du ministre et l’Ambassade est supposée payer, alors que dans des cas pareils, les factures doivent être libellées au nom de l’Ambassade, du moins pour des raisons comptable,
    — Durant les deux mois qu’il a passés en Ethiopie, le ministre n’a fait recours à l’hotel indiqué que pendant 5 à 6 nuitées
    — Le ministre utilise son chequier tunisien pour payer des services en Ethiopie.
    Olfa Riahi nous dit que Rafik Abdessalem « semble apprécier la proximité du luxueux établissement de son lieu de travail », donc le Sheraton Tunis. Pourquoi les factures sont-elles donc envoyées à Adis Abeba pour être réglées?.
    Franchement, moi je ne comprends rien. Peut-être que notre illustre « investigative reporter » pourrait nous éclaire un peu plus !!

    •  » – Le client est en Tunisie et l’hotel est à Adis Abeba tout au long de deux mois au moins
      – L’hotel est à Adis Abeba et les factures utilisent le Dinar tunisien,  »

      Mr Khemais !! vous êtes formidable !!! looool

    • Bonjour,
      Je vais essayer de t’éclairer un peu.
      1/ Pourquoi ces factures sont sans entête?
      Par ce que c’est une ré impression des factures sur papier blanc et non une copie de l’originale.
      Tu peux toujours demander un duplicata et l’impression souvent se fait sur un papier sans entête.
      2/ pour l’adresse. En fait quand le ministre prend une chambre à l’hôtel il présente sa carte de SPG (membre de du programme de fidélité pour accumuler des points)
      Cette carte à du être faite pour la première fois dans un hôtel du groupe à Addis Abba, lors d’un de ses séjours pour les sommets internationaux..
      Quand il se présente à l’hôtel il donne sa carte qui a déjà les données pré enregistrées, c’est pourquoi il apparaît toujours l’adresse avec laquelle il s’est enregistré la première fois.
      Et la cela montre une fois de plus qu’il mélange les affaires personnelles avec celle de l’état.
      Il s’enregistre personnellement accumule des points pour son compte personnel et paye avec les deniers de l’état.
      Pour ne pas perdre de points il a fait la bêtise de s’enregistrer avec sa carte de fidélité.
      Tout ceci En plus du fait qu’il séjourne à l’hôtel au frais de la princesse.
      Ici princesse = toi , moi et tous les tunisiens..

      J’espère avoir un peu répondu a tes questions
      Bonne journée.

    • Je n’arrive plus à comprendre les réflexions des êtres humains dans mon pays après 53 ANS de vie, est ce que ils ont humains « humains » et humais « animaux », l’être humain en 2013 qui n’arrive pas à comprendre que seule le respect des règles des droits de l’homme arrivent à créer une vie en paix entre les êtres humains « humains » il ne peut être qu’un humains »animal » .
      Je n’ai pas envi de vous parlé de ma religion premièrement ça ne concerne que moi et deuxièmement depuis 2013 ans les religions ont crée que des guerres et de la haine entre tout humains sur cet pauvre terre que nous méritons pas où nous n’arrivons pas après 2013 ans à se faire respecter et accepter notre différence et que chaque humain respecte l’autre dans les limites de la liberté de chacun, l’ONU si vraiment veut sauver le monde d’une catastrophe doit imposer l’application des règles de droit de l’homme dans tout les pays et instaurait des nouvelles règles de droit des hommes « animaux » à fin que les humains « humains » les distinques et ne se laissent pas trainés dans des guerres absurdent qui dure depuis 2013 ans qui ont pour objectif « gérer les humains « humains » comme un troupeau de mouton passif .

  3. Je comprend pas quelque chose : Bouchlaka dit que cette personne est de sa famille. Soit !
    et que fait une femme mariée, même de sa famille, dans un hotel, à dormir avec son cousin ou son oncle, ou je ne sais qui !

    Brabi tu nous prend pour plus cons qu’on est !

    de toute facon, ce qui est sur, c’est qu’il en est fini de sa carrière politique, on n’entendra plus parler de lui. Et c’est tant mieux.

    sinon 500 dt la nuit !!!!! ya bou galb ! hibblou la3bad !!

    il a pas un logement à menzah 6, ce con ?!

  4. Cette manière de faire de la politique en s’abaissant dans les mêmes caniveaux que ses adversaires me stupéfie.
    500 dnt pour une chambre pour un ministre des AE ?! La belle affaire que voilà. Voudriez-vous que le Ministre des AE aille dormir dans une un hôtel low cost ? Nulle part, je n’ai vu le début d’une malversation. Vous vous discréditez en participant à cette manipulation à deux balles et par là même vous faites le jeu du parti au pouvoir. Une once de réflexion et de sérieux que diable !
    Il ne suffit pas de gratter quelques mots sur un blog pour avoir la science infuse du journalisme d’investigation. Apprenez à faire de vrais dossiers, professionnels avec des vrais bouts de preuves dedans.

    • Trouver normal qu’on passe la nuit dans un hotel 5 étoiles aux frais du contribuable alors que son logement est à peine à 4 km du ministère !!!!….ça ç’est du culot !!! ….puis le cout réel de la nuitèe est de 978 DT , extra compris……ceci sans compter l’explication fumeuse du ministre sur le fait qu’il ait réglé la chambre de la dame et en éspèces !!!…..vous etes d’une hypocrisie qui fait froid au dos…..qu’est-ce qu’il vout faut pour vous convaincre que ces gens sont de la pire éspece…..des escrocs et des hypocrites comme leurs maitres du golfe….

    • Waou, la classe, je lis tout au long des commentaires des recommendations et des processus d’élaboration d’un « vrai dossier », à vrai dire, il serait préférable que ce blog devienne un forum pour profesionnel du reportage et des fournisseurs de matières à reflexion.

    • mais oui son altesse royale doit dormir dans un hotel à 500 dinars la nuits pour qu’il ne rentre pas a sa maison à 10 mn du minstère le pauvre il travail dur dur mais le reste du peuple qu’il meurt de froid et de faim ce meme Mr etait a quatar il ne connait rien au problèmes des tunisiens alors il n’a qu’a partir on ne veut pas des sharlatons de son espèces il n’a ete imposé que par guannouchi

    • J’aime bien cette facon sympa de dicréditer Olfa.
      Et puis après tout, 500 Dinars ou 950 Dinars plus le nettoyage des vêtements c’est rien, en calculant que des ouvriers travaillent un mois entier pour un salaire exhorbitant de 100 Dinars par mois.
      Ne jetons pas la première pierre , pardis.
      1978- Ritt Bjergård Une ministre Danoise de l’enseignement devait participer à un colloque à paris et a eu la maladresse de se loger au Ritz. Cout de la nuitée, environ 26.000 dinars.
      Un journaliste l’a dénoncée et le resultat ne s’est pas fait attendre. Elle fût congédiée sur le champ.
      D’autres exemples sur des ministres Européens, il y en a des tas. C’est pourquoi on voit souvent-surtout dans les pays Scandinaves ou les deniers du peuple sont strictement surveillés- aller au travail en vélo. Les billets d’avion -sauf pour le premier ministre- se font en classe économique.
      Bouchlaka a oublié les blogueurs, les journalistes, facebook et l’intelligence des Tunisiens et a cru avoir affaire à des bouzeux chameliers du désert d’arabie.
      Il s’est trompé et doit payer, basta.

  5. Je comprends pas pk vous chercher l’identité de ce SN et si c’était sa cousine ou sa maîtresse? inik fiha, ça vous dérange? 99% des tunisiens ont des maîtresses, pk pas Abdelslem? zebou l’a laissé à Qatar?

      • Comme disais l’autre appelle moi con tu gagne du temps. La cousine de bouchleka veut nous faire croire qu’il existe un homme avec un grand « H » qui laisse sa femme dormir dehors de la maison pour n importe quel raison…et ses enfants alors ne la réclame pas…bref moi j ai une explication si la cousine travaille à l hôpital c simple elle était de garde ce jour la pas a l hôpital mais à l hôtel elle s est planté d adresse ni plus ni moins…

  6. Attention olfa je penses qu’ils sont entrain de te jouer un sale tour, il ont vite trouvé une femme qui prétend être sa cousine, t’a intérêt à tout déballer avant qu’on te mette au trou, même marzouki va te lâcher (voir mosaique FM)

  7. Ping : Tunisie : Un « Sheratongate » pour le ministre des affaires étrangères, Rafik Abdessalem ?

  8. ya olfa … mvayza walla lè ? 5ater à priori rajel SN tghachech yasser w met7allef fik.haya ken 3andek d’autres preuves (videos, photos) hethoum 9bal mayhedd 3lik el7akem. mak ta3ref rana dawlet 9anoun w mou2assasset

  9. moi, quand j’ai dit à mon épouse que j’allais dormir au Sheraton avec ma cousine du coté de ma mère, elle a commencé à faire ses valises! allez comprendre pourquoi?
    peut être parce qu’elle n’est pas nahdhaoui?
    alors ok j’épouserai une nahdhaouyia la prochaine fois
    elles sont plus cool

  10. Je suis un ancien du Ministère des affaires Étrangères et je veux apporter les éclaircissements suivants :
    – le logement du Ministre des AE n’est pris en charge que lorsqu’il est en déplacement à l’étranger ou en mission à l’intérieur du pays,
    – le Ministre, en cas de besoin, dispose d’une chambre à coucher et d’une salle de bain, jouxtant son bureau au sein de son Ministère,
    – les chèques émis portant le nom de l’Ambassade de Tunisie à Adis sont tirés d’un compte spécial ouvert par le MAE en DEVISES. C’est la caisse noire du Ministère appelée Fonds Spécial. Elle sert à couvrir des frais non prévus par le code de la comptabilité publique (pourboire pour les chauffeurs et gardes du corps lors d’un déplacement à l’étranger…). Ce Fonds Spécial (FS) est géré par le Ministre en personne.
    – Un petit montant de ce Fonds Spécial est également accordé annuellement aux ambassades pour des besoins spécifiques et ponctuels, d’où la mention de l’Ambassade à Addis Abéba sur le chèque
    – Selon les informations recueillies, aucune de nos ambassades n’a reçu de chèque pour réalimenter son compte Fonds Spécial durant les deux dernières années.
    – Le MAE dispose de l’ensemble de l’enveloppe qui alimente le FS.
    – Donc les chèques qui ont servi à payer les frais du Shératon, dont celui portant le nom de l’Ambassade de Tunisie en Éthiopie sont normalement destinés à nos ambassades à l’étranger et non à l’usage exclusif et privé du Ministre

  11. Bah Alors Olfa, pas de suites aux accusations de Bouchlaka et sa « cousine », sur une quelconque diffamation. Juste des messages d’insultes à ceux qui ont osé te soutenir même s’ils ne partagent pas tes idées politiques mais ton souci de transparence et vérité.
    En fait, cette histoire va se dégonfler comme un ballon de baudruche, l’objectif était juste de titiller Ennahdha en montrant les dents – maintenant A la Niche ! coucher !

  12. Lol!! Sourate ennour: versets 4 et 5 : 4.Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers,
    5.à l’exception de ceux qui, après cela, se repentent et se réforment, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

  13. Affaire sheraton rafik abdessalem
    لماذا نجعل من الحبه قبه ؟ مثل هذه الأخبار عاديه ويوميه في أوروبا وعلى الوزير تفنيدها ان كان على حق…وما وقع المساس برسول الله…
    تصريح وزير الخارجيه التونسي… ( إن ما نشر من وثائق يراد منه تشويه صورة الحكومة التونسية في شخص وزير الخارجيتها)
    هذا تصريح غير دقيق…والمسأله يبدو لي أنها تتعلق بتبذير أموال الدوله ولا تتعلق بعلاقة عائليه خاصه لا تهم أحد… مهما كانت …والقانون لا يتدخل الا بشكوى من المعني بالأمر ليددقق المسأله بكل جوانبها ويحدد المسؤوليات طبعا بدون عواطف وبدون هيمنه

    http://tobegoodagain.wordpress.com/2012/12/26/affaire-sheraton-rafik-abdessalem-ne-nie-pas-lauthenticite-des-documents/

  14. En tout cas bravo à Olfa d’ouvrer à l’éveil des tutus qui pensaient que l’arrivée des islamistes allaient bouleverser leur lendemain. Non les lendemains ne chantent pas, ça ne cartoone que pour ces putains de nantis aux doigts crochus qui ont trusté le pouvoir, comme avant eux les zabaistes. De toutes façons, du jour ou ces enc… ont ouvert la porte des frontières aux mercenaires de tous bords pour envahir la Libye, tout le monde a compris qu’ils étaient pires que Zaba.

  15. Ping : Les délices d’être ministre en Tunisie | Le milieu autorisé

  16. Les erreurs de Olfa riahi
    L enquête menée par le blogueuse Olfa , trouve une relative légitimité dans son caractère militant ,défenseur de l intérêt général ,mais a mon avis elle est entachées de plusieurs irrégularités juridiques,
    Les données et les preuves fournies par Olfa , sont de l ordre du confidentiel, et même si un enquêteur a des soupçons confirmes sur ne question de cet ordre , il doit aviser le procureur de la république, qui est le seul habilité a demander ces informations les analyser et statuer, ce que Olfa et ses complices a la STB et ailleurs ont fait est un délit, et u e atteinte a la dose confiance qui unit la banque et ses clients, un hôtel et ses clients un ministère souverain , le MI et les citoyens, Olfa n est pas la principale coupable, mais les cadres des banques, des ‘ministères et du Sheraton portent la grande responsabilité . Je veux être clair je ne défend personne en particulier mais je défend aussi l intérêt national, car ce qui s’est passe est un antécédent grave, qui sème le doute sur les fonctionnement des structures des institutions gouvernementale, Olfa n’aura jamais pu obtenir de telles informations avec autant de détail auprès d une banque privée ,pourquoi aucune investigation n’a été faite sur l’utilisation des biens nationaux pour des fins personnelles, par d autres membres du gouvernement de l’état ou de l’ANC , pourquoi aucune mission d’audit analytique n a été ‘menée pour vérifier les dépenses des structures de l’Etat, pourquoi ce grand silence sur la disparition des livres comptables du CPR , alors qu’une micro société doit rendre compte dans les détails de sa comptabilité , Olfa en voulant jouer a l héroïne ( c’est son droit dans ce no man’s land) a declenche une vaste turbulence sans avoir conscience de sa gravité son étendu, et ses conséquences

  17. celui qui ouvrira sa bouche pour critiquer ou demander une enquete officielle qui touchera les maitres du pays et denoncer la realité aura le meme sort que olfa ti saybou nahdha saybouha 7kouma si non c simple un petit ordre et direct. quel culot en vous ya nès rappelez vous « kama youwalla 3laykoum takounoune » celui qui croit en « kama takounoune youwalla 3laykoume » est vrai aussi donc ya twansa vous aimez le gouvernement si vous le vouliez ou pas donc a quoi ca sert d’apporter les papiers et demander juste une enquete ces gens sont au dessus des soupcons donc brabi saybouhoume rahoume bil3arbi RJEL TOUNIS

  18. ان القضية قضية ارادوا ان يجعلوا منها قضية خطيرة ولا استبعد الاجندات السياسية اما الاخت الفة الرياحي ربما كان هدفها منذ بداية البحث هو الدفاع عن مال شعب ولكن الموضوع تم استغلاله سياسيا نعم العدالة هي التي تفصل في الموضوع بعد عملية التحقيق نعم فان كان هناك تصرف في المال العام بوجه غير قانوني فالوزير يتحمل مسؤوليته وان كان هناك اجراءات قانونية وسليمة فلتكشف الحقائق عن طريق وسائل الاعلام والنزيه هو من لا يدافع على السارق مهما كان انتماءه نعم عضو في حركة او حزب ويسرق مال الشعب يجب ان تتبرأ منه الحركة اما الآن فلا يمكن التكلم والتحقيق العادل يكشف الحقائق اما علاقاته الشخصية فهو حر فيها ولا احد له الحق في التدخل فابعادها كارثية على العائلة

  19. Ping : “Sheratongate” : Le juge chargé de l’affaire muté par le ministre de la Justice | nawaat

  20. Bonjour Olfa Riahi (O.R.),
    * Sans aucune complaisance (j’ai dépassé l’âge de la séduction, même si je peux encore admirer), vous êtes une journaliste EN OR.
    Votre excellente traduction de «Tunisian Wikileaks Putsch» (http://tarpley.net/2011/01/16/tunisian-wikileaks-putsch/) fait encore le buzz… même si bon nombre d’«analystes» ont emboîté le pas à Webster Griffin Tarpley depuis que ce philosophe a levé quelques pans du voile sur le «printemps arabe».
    C’est pourquoi j’ai jugé utile de le reprendre (de Tunisie-secret) et de le mettre ligne sur un blog de fortune que j’avais abandonné au lendemain de ce «putsch». Depuis, il est tombé en désuétude (long à expliquer). Sa mise en ligne, également sur facebook, tombe, elle, à pic, « jus tat the right moment », à la veille du troisième anniversaire de la « révolution » (sauf votre respect !).

    http://www.tunisie-secret.com/Le-philosophe-americain-qui-a-ete-le-tout-premier-a-devoiler-l-imposture-du-printemps-arabe_a784.html

    * Le 12 mars dernier, vous écriviez (facebook): “It’s all about power you know… fighting against corruption, for good governance and transparency is the job of everyone… I had the freedom to say it but since I’ve said it, my life became a nightmare… I’m not really afraid, and sometimes I say that they are just trying to put pressure on me so that I’ll stop and leave the case and the affair but in the other side I say that if everyone get afraid and give up, we will never have the Tunisia that we dreamed of two years again… I’m prepared to go till death for this. I’m ready to die for it… I used to think it was possible but today I’m convinced that mixing this religion with politics will never work…”.
    On ne peut pas douter de votre sincérité. Les faits vous donneront raison. Votre victoire retentissante et fracassante dans « l’Affaire Sheraton » est « dans l’ordre des choses ». Vous forcez l’admiration !
    Je ne sais pas pourquoi ça m’a rappelé «l’Affaire Dreyfus» et a fait naître en moi un autre vœu (ENCORE pieux !) d’écrire une sorte de livre-plaidoyer, digne (excusez du peu !) du «J’accuse…! » d’Emile Zola … toutes proportions gardées.
    Bonne route !
    Habib Trabelsi, ex-inspecteur de français(Tunisie) et ex-journaliste de l’AFP (Golfe),
    h_trabelsi47@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s